LE SON DE LA VOIX ET LES ARTS DE LA PAROLE

Anthropologie et linguistique
Convergences et recherches actuelles

Michel de Fornel
Maud Verdier,
Maître de conférences à l'Université Paul Valéry Montpellier 3
Francis Zimmermann

1er et 3e mercredis du mois de 13 h à 15 h
du 4 novembre 2020 au 19 mai 2021

La problématique de l'année 2020-2021

Mercredi 5 novembre 2020

La problématique d'ensemble des séminaires de cette année, croisant l'anthropologie, la sociolinguistique et la philosophie, fera converger les recherches actuelles sur le récit et particulièrement les récits d'expérience personnelle, les répétitions au théâtre, en particulier dans l'écriture de platea, et leur équivalent dans la composition rhapsodique d'œuvres littéraires transgressant les frontières entre l'écrit et l'oral, la fiction et la réalité, le récit et le discours.

Nous cheminerons sur deux axes en suivant cette année deux fils rouges. Le premier est un rapprochement entre deux types de formes, d'une part les grandes formes comme l'épopée ou le roman et d'autre part les formes brèves comme les récits d'expériences personnelles. C'est ainsi que dans une première séquence de séminaires jusqu'à Noël, chaque séance associera une intervention de Michel de Fornel sur les formes brèves, les récits d'expériences personnelles, et une intervention de Francis Zimmermann sur les grandes formes de récit, en littérature, que ce soit ou non dans une œuvre de fiction.

Le deuxième axe de notre réflexion nous portera à étudier les transformations du récit. C'est ainsi que Maud Verdier, après Noël, présentera son travail sur les répétitions au théâtre et montrera comment des récits qui ont émergé lors d'improvisations sont repris dans «l'écriture de plateau», l'écriture proprement théâtrale.

Programme des premières séances

4 novembre 2020

Michel de Fornel
Un classique, le débat entre William Labov et Emanuel Schegloff sur l'analyse du récit
Première partie

William Labov and Joshua Waletsky, Narrative Analysis: Oral Versions of Personal Experience [1967], réédition Journal of Narrative and Life History, Volume 7, Numbers 1-4, 1997, 3–38.

Emanuel A. Schegloff, 'Narrative Analysis' Thirty Years Later, Journal of Narrative and Life History, Volume 7, Numbers 1-4, 1997, 97-106.

Francis Zimmermann
Des écrivains pratiquant l'écriture rhapsodique

Dans les arts du spectacle, nous étudions les reprises successives par lesquelles on «monte» une représentation théâtrale au cours d'une série de répétitions. Notre thèse est que chaque répétition est déjà à elle seule une version à part entière du spectacle. Le spectacle en préparation est le point de fuite de la série des répétitions. Il est immanent à chacune des répétitions, il est tout entier dans chacune des répétitions. L'écriture rhapsodique produit en littérature l'équivalent de ces performances continuées que nous avons repérées au théâtre. Quelques références au Baudelaire de Walter Benjamin (Paris, La Fabrique Editions, 2013) illustreront cette première approche.

18 novembre 2020

Michel de Fornel
Un classique, le débat entre William Labov et Emanuel Schegloff sur l'analyse du récit
Seconde partie

Francis Zimmermann
Du récit excentrique au récit en quatrième personne

Lorsque dans son discours de réception du prix Nobel de littérature 2018 elle avoue:

«Je rêve également d'une nouvelle sorte de narrateur, instance narrative particulière en quatrième personne, qui ne se ramènerait évidemment pas juste à une variante de construction grammaticale, mais saurait intégrer tant le point de vue de chaque personnage que la capacité à dépasser l'horizon de chacun d'eux, elle verrait davantage de choses et plus exhaustivement, elle saurait ignorer le temps. Oh oui, un tel narrateur est possible!»,

Olga Tokarczuk reprend sur des principes radicalement nouveaux la tradition ancienne du «récit excentrique». Pour illustrer cette nouvelle forme de narration, j'évoquerai son roman Les Pérégrins [2013], traduction française, Lausanne, Editions Noir sur Blanc, 2010. Un roman faussement décousu, fondé sur la Répétition d'un pérégrin à l'autre d'expériences vécues, faussement hétéroclites et en réalité homothétiques les unes des autres.

Daniel Sangsue, Vous avez dit excentrique?, Romantisme, n°59 (1988), pp.41-58.

Olga Tokarczuk, Le Tendre narrateur [2018], traduit du polonais, Lausanne, Editions Noir sur Blanc, 2019.

2 décembre 2020

Michel de Fornel
Retelling. La reprise du récit avec d'autres mots

Deborah Schiffrin, We knew that's it: retelling the turning point of a narrative, Discourse Studies, Vol.5(4): 535–561.

Deborah Schiffrin, In Other Words – Variation in Reference and Narrative, New York: Cambridge University Press, 2006.

Francis Zimmermann
Le petit moment singulier, cristal de l'événement total

Sur une thèse de Walter Benjamin: «[…] Reprendre dans l'histoire le principe du montage […] Découvrir dans l'analyse du petit moment singulier le cristal de l'événement total» (N_2, 6), Walter Benjamin, Das Passagen-Werk [1982]; traduction française, Paris, capitale du XIXe siècle. Le Livre des passages, Paris, Cerf, 2002, p.477.

(à suivre)